La créativité musicale à l'école

(Source : GRANDES MAREES Publié le 17/10/2020)

L'association GRANDES MAREES lance un nouveau programme à destination des enfants en écoles primaires du territoire Granville Terre & Mer.
L’appel à la création chez l’enfant est constamment sollicité dans les programmes pédagogiques officiels et cela, quelque soit le cycle et les matières visées. Cependant, elle ne se manifeste que très rarement par la créativité musicale car la plupart du temps, elle nécessite une formation particulière et un accompagnement engagé vers la création artistique. On parle de création, artistique tout au moins, lorsqu'il y a une idée de partage avec autrui, elle est donc à considérer comme une activité sociale.

Le programme de création musicale à l'école proposé par les GRANDES MAREES consiste à mettre en relation, un(e) artiste sensibilisé aux actions pédagogiques et des enfants en milieu scolaire et ainsi et surtout solliciter ensemble la création et la créativité. Ce programme est construit sous forme d'ateliers hebdomadaires de 45mn durant les périodes d'enseignement scolaire, animés par l'artiste retenu pour le projet et un professeur de musique accompagnant les enfants à chaque séance.
La création est restituée sur un temps fort du festival Grandes Marées fin juillet devant les festivaliers.

Ce programme est soutenu par la DRAC et l'école de Musique Intercommunale Granville Terre & Mer. Un projet pilote est déjà en cours d'écriture dans deux écoles du territoire et devrait démarrer dès Janvier 2021.

Repenser l'ADN du festival

(Source : OUEST FRANCE Publié le 08/10/2020 à 08h31)

Où en est-on du côté du festival ? Pierre Betton, le programmateur, veut se montrer optimiste alors que les équipes sont encore au chômage partiel. « On sait que ça va se jouer en 2021, mais pour le moment, on ne sait pas encore comment. On a du recul sur cette année : les concerts en places assises, les distances… Il faut juste que l’on connaisse les protocoles. » Le festival est pour le moment financièrement serein, grâce au soutien des collectivités mais aussi du public, qui n’a pas demandé le remboursement de ses places pour 2020 et attend le report, l’an prochain. « Le public nous a sauvés : grâce à lui, nous n’avons pas eu à nous engager dans une demande de prêt garanti par l’État (PGE). »

« Repenser l’ADN du festival » Demeure une forte inconnue. Comment faire venir des artistes étrangers à l’heure d’une pandémie ? C’est là que le festival entend se réinventer. « On réfléchit à une refonte, à repenser l’ADN du festival, confie Pierre Betton. Faire venir les étrangers, ce sera compliqué. Alors on se penche vers un modèle comme celui des Francofolies de La Rochelle. Il faut travailler sur des circuits courts, y compris en termes de programmation. » Le festival réfléchit également à une formule « hors saison ».

Le festival a bien conscience d’être espéré en 2021. « Grandes Marées, c’est 300 à 400 000 € d’investissement local, énumère Pierre Betton. C’est 30 à 40 000 € de retombées en termes d’hébergement. On a été sauvé par les fonds publics, nous sommes redevables de cela. Pour nous relancer, on doit réinvestir localement. Un festival c’est un booster économique pour la relance. Il faut que l’on joue en 2021. »

Pierre BETTON
Directeur du festival

Ouverture des candidatures pour devenir bénévole sur les grandes Marées

(Source : GRANDES MAREES Publié le 07/10/2020)

Les bénévoles, grâce à leur investissement et à leur engagement sans faille, jouent un rôle déterminant dans la réussite du festival depuis 11 ans. C'est dans un climat de solidarité intergénérationnelle qu’évoluent les 250 bénévoles du festival. Envie de partager des moments inoubliables, de faire des nouvelles rencontres, de vous enrichir dans un projet collectif et festif, de vivre une expérience unique ?! Alors seul, entre amis ou en famille, rejoignez l'équipe des bénévoles du Festival Grandes Marées !

Inscription en ligne